Humeur du jour

Panneau à l’extérieur d’un bar aux Etats-Unis. Il y a de plus en plus d’établissements qui coupent momentanément le wifi pour rompre l’individualisme et pour créer ainsi les échanges entre les clients.  Belle initiative qui est souvent couplée à rapprocher les tables pour favoriser la proximité 🙂

Le modèle de données RDF

Voici la suite de mes articles sur le Web sémantique où j’aborde ici le modèle RDF.

RDF, le standard du Web sémantique pour la description de ressources :

RDF signifie Ressource Description Framework. On entend par « Ressource » tout ce qui peut être identifié sur le web par un URI : une voiture, une personne..

On entend par « Description » les attributs, les caractéristiques des ressources ainsi que les relations qui existent entre elles.

Enfin, « Framework » désigne le modèle RDF dans son ensemble, une sémantique.

Décrire des ressources sur le Web :

Prenons par exemple les éléments clés du langage d’une tablette de chocolat :

RDF
Source : MOOC Web sémantique

 

  • rdf:about : permet d’identifier la ressource décrite.
  • rdf:type : permet de typer cette ressource et d’exprimer ainsi qu’il s’agit d’une tablette de chocolat de la marque Villars. Même principe que le codebarres en somme.
  • rdf:label : permet d’exprimer pour un consommateur à la recherche de chocolat qu’il s’agit bien de « chocolat noir » dans cet emballage.

Le modèle RDF permet également d’enrichir les descriptions. Pour cette tablette de chocolat, on indiquera ainsi son producteur, son poids, ses ingrédients…

Principe du modèle RDF : un modèle de triplets

Le modèle RDF est un modèle dans lequel on décrit des ressources par des triplets :

(sujet, prédicat, objet)

Prenons un exemple avec la question suivante : Comment modéliser en RDF l’énoncé que doc.html a pour auteur Stéphanie, Yannick, Juliette et Antoine et a pour thème la veille stratégique ?

On décompose ainsi les descriptions en triplets :

sujet.html a pour auteur Stéphanie

sujet.html a pour auteur Yannick

sujet.html a pour auteur Juliette

sujet.html a pour auteur Antoine

sujet.html a pour thème veille stratégique

On obtient alors 4 triplets qui ont tous pour sujet « doc.html ». 3 triplets ont la même propriété « auteur » avec des valeurs différents et le 4ème triplet à pour propriété « thème » et pour valeur « veille stratégique ».

sujet.html a pour auteur,  Stéphanie

sujet.html a pour auteur Yannick

sujet.html a pour auteur Juliette

sujet.html a pour auteur Antoine

sujet.html a pour thème veille stratégique

d’où :

(sujet.html , auteur,  Stéphanie)

(sujet.html , auteur , Yannick)

(sujet.html , auteur , Juliette)

(sujet.html , auteur , Antoine)

(sujet.html , thème , veille stratégique)

Principe du modèle RDF : un modèle de graphes

Un triplet RDF peut également être vu comme un arc entre deux sommets d’un graphe. Deux triplets ayant un même sujet ou objet seront ainsi connectés dans ce graphe.

Exemple ci-joint avec la Tour Eiffel :

RDF
Source : https://jplu.developpez.com/tutoriels/web-semantique/introduction-donnees-liees-et-rdf/#LII-A

On dit que le modèle RDF est un modèle de multi-graphe orienté et étiqueté.

Exemple ici ou « doc » a pour thème « Web sémantique » et il présente ce sujet.

Source : MOOC Web sémantique

 

Syntaxe de sérialisation :

Voici un schéma extrait de la recommandation du W3C qui montre les 7 syntaxes recommandées à ce jour pour RDF.

La syntaxe historique de RDF est XML. Différentes autres syntaxes ont ensuite proposées au fil des années. Premièrement, N-Triples qui permet une sérialisation simple ligne à ligne des triplets RDF, puis Turtle qui étend N-Triples. Enfin, TriG qui est en Turtle et aussi N-Quads qui est en N-Triples.

Voici l’exemple d’une sérialisation en XML : (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

XML
Source : MOOC Web sémantique

 

Premièrement, on déclare à la racine les namespaces des URI qui étiquettent les propriétés du graphe RDF à sérialiser :

 

Ensuite, un graphe RDF est représenté par un élément « rdf:description » avec un attribut « about » dont la valeur est le point d’entrée dans le graphe, c’est-à-dire le sujet d’un ou plusieurs triplets RDF :

 

XML
Source : MOOC Web sémantique

 

Alors, la propriété d’un triplet est représentée par un élément fils de l’élément « description » dans lequel est déclaré le sujet. La valeur de la propriété (dans le cas où il s’agit d’une ressource) peut-être ainsi représentée par la valeur « rdf:ressource » sur l’exemple ci-dessous qui désigne Catherine :

 

XML
Source : MOOC Web sémantique

 

Enfin, vous trouverez ci-dessous des ressources pour en savoir plus sur le modèle RDF :

RDF Primer sur le site du W3C

Spécification du modèle et la syntaxe du cadre de description des ressources (Resource Description Framework ou RDF) : http://www.la-grange.net/w3c/REC-rdf-syntax/

Une introduction aux données liées et à RDF (https://jplu.developpez.com/tutoriels/web-semantique/introduction-donnees-liees-et-rdf/#LII-A)

Nombreuses ressources sur le Web Sémantique sur le blog de l’INRA

Cartographie des outils et pratiques de protection de la vie privée

LINC ( Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL) a publié en avril 2018 sa cartographie d’exploration des outils et pratiques de protection de la vie privée

 

Vie privée

 

Cette cartographie fait un classement selon les usages et actions que chacun peut effectuer en ligne. En voici les entités :

  • Communiquer
  • Contrôler
  • Disparaître
  • Gérer ses mots de passe
  • Naviguer
  • S’équiper
  • Stocker
  • Surveiller / évaluer

Accéder à la cartographie

Qu’est-ce que la veille ? : présentation dynamique

Une présentation dynamique pour sensibiliser à la veille d’information

 

veille d'information

 

Réalisée par Anne, documentaliste à Toulouse (@AdelineIsach), cette présentation (trop courte dommage :/) sensibilise aux enjeux de la veille d’information, présente la notion de surveillance de son environnement mais aussi du concept du terme « information ».

La présentation a été réalisée via l’outil de gestion de contenu, genially. Bien qu’elle soit succincte, on peut utiliser cette source par exemple dans le cadre d’une classe inversée pour poser le sujet de manière globale.

Animation de communautés / Veille / Sciences de l'Information