Archives de catégorie : Humeur

Ernesto Sirolli : Vous voulez aider quelqu’un ? Taisez-vous et écoutez!

Dans ce TEDx talk, Ernesto Sirolli donne sa vision sur l’’aide efficace. Il pose le principe que les personnes qui veulent aider devraient se mettre à disposition de la population locale. Ainsi, le respect s’obtient en écoutant tout d’’abord les gens que vous voulez aider, pour capter la passion, l’’énergie et la motivation de la population locale.

De plus, reconnaître que nous sommes tous codépendants est important pour nous faire redescendre du haut de l’’échelle où nous pouvons clamer haut et fort que nous sommes des autodidactes et que l’’on a besoin de personne.

Ainsi, c’est en se connectant à nos valeurs humaines qu’e l’on peut d’’abord répondre à un réel besoin et aider les autres à se réaliser.

Notre client sait mieux que quiconque de quoi il a réellement besoin !

La qualité d’’écoute vers l’’autre, c’’est avant tout une attention profonde où l’’on se décentre de soi pour donner de l’’espace à l’’expression sans jugement.

L’écoute active est indispensable pour détecter les besoins de son client et pouvoir y répondre.

Quelques principes soulignés par Ernesto Sirolli :

1/ »Si les gens ne veulent pas être aidé, laissez-les tranquille », on perdrait moins d’’énergie

2/Les connaissances s’’acquièrent. Elles sont disponibles.

3/Communauté / Réseau : Prendre les ressources là ou elles sont, sans aller les chercher à l’’autre bout de la terre. Trouver les bonnes ressources pour avancer à plusieurs dans son projet.

4/Enfin, une des choses les plus difficiles : « se taire et écouter ». Savoir écouter l’autre, et observer un temps d’observation en montrant son respect face à autrui.

Dis, tu voudrais pas faire mon boulot à ma place ?

L’été n’est pas encore arrivé, mon humeur s’en ressent, d’où ce petit billet à propos d’internautes qui souhaiteraient que l’on fasse leur boulot à leur place.

Je ne peux m’empêcher de vous donner quelques perles (glanées dans mes archives depuis quelques mois). J’aime beaucoup l’aplomb de certains :

Bonjour, je suis nouvellement responsable Web et je vous contacte car je recherche des outils pour surveiller l’E-réputation de mon entreprise. Si vous avez des noms à me donner n’hésitez surtout pas. Je suis un peu perdu entre les offres payantes et gratuites ».

Bonjour, je viens juste d’intégrer un poste de chef de projet Web. Je dois créer un blog d’entreprise et j’aurais voulu savoir quelles plateformes vous pourriez me conseiller. Je recherche également des comptes Twitter à suivre.

Bonjour, deux outils s’offrent à moi : X ou Y. Pourriez-vous me dire quel serait le meilleur à choisir pour mon entreprise ? Je vous envoie toute information qui pourrait vous aider à choisir…

Bonjour, animatrice de communauté je voudrais savoir si vous connaissez de bons intervenants sur le Web, je suis preneuse! On en a besoin pour une conférence. Je pensais pas que c’était si dur de trouver quelqu’un qui veuille intervenir.

Et cela peut commencer dès l’entrée en stage :

Bonjour, je suis stagiaire chez **** et je vous sollicite car j’ai besoin d’aide pour construire une cellule de veille en l’espace de 6 mois. Pourrais-je vous téléphoner pour en discuter ?

Pour cette demande j’ai recontacté ce stagiaire car j’estimais qu’en tant qu’ancienne étudiante j’aurais bien voulu aussi qu’un pro me contacte ^^ Malheur m’en a pris, ce jeune voulait en somme que je crée la cellule de veille et que je fasse son rapport de stage. Je suis trop naïve cela m’apprendra !

Cela dit, les demandes de stagiaires me dérangent beaucoup moins que les mails envoyés par des « professionnels » censés être compétents.

Mais comment peut-on être responsable de projet / Web et envoyer ce type de demande ? : Avec de l’aplomb et du bagout on peut facilement tromper son monde. Certains dirigeants de PME-PMI effectuent eux-même les entretiens (pas de service RH, pas de responsable marketing /communication) et n’ont pas de connaissances techniques dans les domaines concernés.

Combien de personnes nouvellement embauchées ont été gentiment remerciées au bout de quelques mois avec parfois un non remplacement de poste ? Un dirigeant d’une PME locale m’a annoncé il y a quelques mois qu’un de leurs salariés, Community Manager n’allait pas être reconduit au bout de 6 mois de contrat. Raisons ? engager un élément  inexpérimenté, lui confier des responsabilités en communication digitale et ligne éditoriale et se rendre compte tardivement de conséquences engendrées sur l’entreprise.

Combien peuvent décrédibiliser une profession ? On peut le constater pour les stagiaires en CM mais qu’en est-il des métiers dans la Veille et l’E-Réputation ?

Mes confrères et consœoeurs auront très certainement d’autres perles à nous donner ^^