Archives de catégorie : Outils

PrtScr, outil simple de capture d’écran

Du nom de PrtScr (vient de l’expression « Print Screen ») – certes nom pas très alléchant^^ – se cache un petit outil de captures d’images bien sympa que j’ai découvert par hasard et du coup j’ai mis Fireshot en pause pour lui en ce moment.

Après avoir tapé sur la touche « Impr. Écran », il vous suffira d’utiliser le clic droit pour écrire à main levée, flèches, cercles et autres remarques sans passer par un programme de retouche.

Une fois l’image capturée, l’aperçu « flottera » au-dessus de votre bureau. Il suffira juste de nommer et de confirmer l’endroit où elles seront sauvegardées.

Petite vidéo preuve à l’appui :

Téléchargez ici

PDFmyURL transforme les pages web au format PDF

EasyCapture1
Outil intéressant que j’ai découvert récemment, PDFmyURL est très simple d’utilisation. Il permet de convertir une page web en fichier PDF en conservant la mise en page et avec des liens internet cliquables.

Une fois l’URL saisie, le service génère un document PDF multi-pages avec les liens de toutes les URL. Particularités : On peut également définir la dimension du papier, la résolution du document.

Bien utile lorsque vous trouvez par exemple un article très intéressant que vous souhaitez conserver.

PDFMyURL.com

RéseauDocs : outil de recherche en milieu musical

Réseaudocs est un nouvel outil collaboratif qui permet aux acteurs et chargés d’information du secteur culturel d’accéder à des informations en ligne sur la documentation culturelle.

Initiée par la Cartonnerie de Reims (scène de musiques actuelles), l’Irma, du CNV
et du Réseau Ressource, la base contient aujourd’hui plus de 1 500 références disponibles dans les centres documentaires participants mais le fonds devrait s »étoffer au cours des prochains mois avec l’arrivée d’une quinzaine de nouveaux centres participants.

Recherche
3 niveaux de recherches : simple, multi-critères, par terme + une interrogation externe
3 types de documents disponibles : texte imprimé, document multimédia, enregistrement sonore musical
Possibilité de créer un compte en ligne pour accéder à certains services comme la création d’abonnements aux nouveautés ou bien la possibilité de donner son avis.

En savoir plus

Le Projet MIRABEL (Mutualisation d’informations sur les Revues et leurs Accès dans les Bases en Ligne)

Le projet Mir@bel (Mutualisation d’informations sur les Revues et leurs Accès dans les Bases en Ligne) est né du besoin de disposer d’informations sur les contenus en ligne des revues, notamment des revues francophones en sciences humaines et sociales (SHS).

Côté recherche, l’outil indique où trouver en ligne :

– Le texte intégral des articles
– Les sommaires des numéros
– Les résumés des articles
– Les références bibliographiques

Le prototype a été l’occasion de créer un partenariat avec les principaux portails de revues francophones : Cairn, Persée et Revues.org. Le site web permet déjà de consulter une version prototype (données non actualisées). A partir du 8 juin, la base sera mise à jour régulièrement et enrichie de nouvelles revues.

D’ailleurs à cette occasion, une présentation de Mir@bel sera réalisée à SciencesPo Lyon par les 3 établissements porteurs du projet et de nouveaux partenariats seront initiés pour élargir le périmètre des revues et développer le réseau le :

Lundi 8 juin 2009 – 10H30 – 12H30 / Institut d’Etudes Politiques de Lyon – 14 avenue Berthelot – 69007 Lyon – tél. 04 37 28 38 96 – Petit amphithéâtre.

Pour en savoir plus : Présentation du projet

« Avec la crise, un projet de veille de 80 000 euros est rare » (Bruno Etienne, KB Crawl)

En tant que vigies stratégiques, les solutions de veille ouvrent leurs portes au SaaS. Les directions de systèmes d’information de secteurs sensibles sont réservées.

JDN Solutions : La crise bouleverse-t-elle les projets de veille des entreprises ?

Bruno Etienne : On sent davantage un redimensionnement plutôt que des arrêts purs et simples des projets de veille. Les entreprises sont aujourd’hui plus pragmatiques et ont revu le périmètre de leurs projets à la baisse. Alors qu’auparavant leur montant moyen oscillait dans une fourchette comprise entre 100 et 200 000 euros, il a glissé dans une autre de 20 à 80 000 euros.

Pour autant, la diminution du budget moyen des projets s’accompagne d’une hausse du nombre de projets. Au final, cela a un impact très positif sur notre activité car notre chiffre d’affaires à fin avril est en hausse de 35% par rapport à l’année dernière. Pour notre exercice 2009, nous nous attendons même à une hausse comprise entre 25 et 40%.

En période de crise, l’information prend plus que jamais toute sa valeur. Trouver une pépite, une information rare peut faire gagner beaucoup d’argent à l’entreprise qui la découvre avant ses concurrents. Toute entreprise travaillant dans le domaine de l’environnement a par exemple tout intérêt à suivre ce qu’exigent les récentes directives européennes en termes de normes de recyclage. La détection d’une baisse de prix pour une gamme de produits sur le site d’un concurrent revêt également en période de crise une valeur stratégique, pour ne pas dire vitale.

Les logiciels de veille ont-ils un avenir face aux services de veille en mode SaaS ?

Certains utilisateurs n’accepteront jamais de basculer d’une solution de veille internalisée à une solution en mode hébergée ou cloud. En particulier dans des domaines critiques comme ceux de la Défense où la confidentialité est une priorité absolue. Ils ne veulent voir aucune de leurs informations filer à l’extérieur. Pour inverser la tendance, on pourrait imaginer des opérateurs-hébergeurs dotés d’un label, un peu à la manière de ce qui existe pour les tiers de confiance.

Pour les services ou entités métiers d’une entreprise qui choisissent de recourir à une solution en mode SaaS, cela peut constituer un moyen pour eux de court-circuiter le processus de validation traditionnel de la DSI. Mais on constate également que de nombreuses entreprises percevaient il n’y a pas si longtemps encore les solutions de veille comme exotiques et un domaine très spécifique de leur parc applicatif. Mais c’est de moins en moins le cas aujourd’hui d’autant que l’on observe plus de malléabilité du point de vue des normes groupes

Lire la suite de l’article sur le JDN

Innovall, un nouveau moteur de recherche sur les dépôts de brevets

Le moteur de recherche Innovall est un projet européen qui permet aux PME d’effectuer des recherches d’antériorité de brevets, à partir de 8 grandes bases d’enregistrement des brevets.

Le système comporte trois niveaux de recherche : Le premier identifie les brevets en fonction de la fonction qu’ils proposent. Le deuxième permet une recherche par compagnie et le dernier par nom de produit.

Innovall utilise les technologies du web sémantique et couvre ainsi une multitude de domaines, sans que la recherche soit cloisonnée par types d’industries.

« Innovall vise aussi à protéger les entreprises des éventuels problèmes judiciaires auxquels elles peuvent être confrontées si elles brevettent une application déjà existante mais dont elles n’ont pas eu connaissance. Une soixantaine de sociétés teste actuellement le moteur. Cette période est prévue pour durer jusqu’au mois de mars, date à laquelle le plan d’affaires devrait être finalisé. Parmi les modèles envisagés, les scientifiques parlent de permettre un accès gratuit aux services de recherche basiques. Celles plus spécifiques seront facturées. »

(Source l’Atelier)

Innovall met la recherche de brevets au pied des petites entreprises

Yahoo Glue

Yahoo vient de lancer sur son moteur de recherche en Inde, un nouveau mode de présentation de ses résultats de recherche. A noter que cette présentation des résultats a déjà été vue notamment avec Yahoo Alpha ou Ask depuis l’été dernier. Baptisé Glue Page, ce système affiche les résultats sous forme de liens, la nouveauté tient dans l’agrégation de toutes sortes de contenus plus visuels sur le reste de la page : on peut ainsi trouver des liens Wikipedia, des photos, des vidéos, et même des résultats de recherche de Google dans les blogs.

Ainsi, une requête sur les Beatles, par exemple, affiche une page regroupant quelques lignes biographiques extraites de Wikipedia, plusieurs clips vidéo hébergés sur Youtube, une mini-revue de presse, et de nombreuses statistiques puisées chez Last.fm (titres les plus écoutés, albums les plus écoutés, etc.). Une sélection de pages associées est également proposée (George Harrisson, Ringo Starr, etc.).

Autres exemples donnés par Diakialli : sur les termes Librarian ou Diabetes

En dehors de l’Inde, Yahoo Glue sera disponible aux Etats-Unis dans le courant de l’été. Pour la France il faudra patienter…

Source : Deakialli Documental

Voir aussi :