Archives de catégorie : Sources / Recherche d’information

Foires et Salons professionnels dans le monde

Vous trouverez ci-joint un petit listing des principales sources d’informations à utiliser pour rechercher un salon professionnel en France et dans le Monde.

Billet faisant suite à une petite demande personnelle que l’on m’a demandé à ce sujet.

Salons

  • La banque de données de l’AUMA, site de l’association des foires et des expositions de l’industrie allemande. Elle fournit des informations sur les événementiels ayant lieu en Allemagne et dans le monde entier (dates, thématiques, le nombre d’exposants et de visiteurs). 5000 manifestations sont  ainsi répertoriées dans la base de données.
  • EventsEyebase de données mondiale qui contient à ce jour 10 392 salons professionnels, foires et conférences internationales. Un des sites référence pour trouver un événement. Ainsi, la recherche peut se faire par nom de l’événement, thématique, date, lieu, organisateur et mot-clé. De plus, la rubrique « Liens utiles » est intéressante avec un accès aux sites portails et associations de zones géographiques ou pays organisateurs de salons.
  • ExpoDatabase :  Base de données proposée en allemand et anglais avec la possibilité de rechercher par secteur d’activité, date, organisateur, mot-clé.
  • FoiresInfo : rechercher par secteur d’activité et par pays. Le site propose une base de données de fournisseurs de foires nécessaire à l’organisation d’une Foire.
  • Lunil : service qui référence 4747 foires et salons du monde entier.

France :

  • Unimev (Union Française des Métiers de l’Evénement) : rechercher une manifestation organisée en France avec possibilité de filtrer les résultats par organisateur, thématique ou lieu de l’événement.
  • Salons-online.com : recherche d’événements professionnels en France uniquement par secteur d’activité. Nombreux liens pour trouver des prestataires qui accompagneront les entreprises dans leur participation à des événements.
  • La Gazette des Salons : Recherche par région, thématique et lieu. Mais aussi, possibilité de s’informer via une rubrique actualités.

Pour ma part, les deux liens que j’utilise de loin sont EventsEye et la base de données de l’Auma. Certes, le site EventsEye n’a pas la plus belle ergonomie et la navigation pourrait être mieux mais le site est une vraie mine d’informations et c’est cela le plus important.

Ressources :

Livre « Foires et salons – S’y préparer, y réussir » (2010, Edipro)

Guide Le Moci « Foires et Salons France-Monde 2016 »

Guide des sources d’information sur l’internet pour l’entreprise

Guide réalisé par le Service Documentation et Ressources Economiques de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rouen

Cette nouvelle édition répertorie 252 sites internet, sélectionnés pour leur pertinence et la qualité de leur contenu.

Les sources sont classées en trois grands secteurs, puis par domaine :

  • Environnement de l’’entreprise (aménagement du territoire, collectivité locale, droit…)
  • Gestion de l’’entreprise (création d’entreprise, étude de marché, aides, innovation…)
  • Secteurs d’’activités (agroalimentaire, distribution, emballage, design, services…)

 

Le Service de Documentation et Ressources économiques de la CCI de Rouen, donne accès à ces informations en dynamique, par thématiques, sur son site internet :

http://www.rouen.cci.fr/Documentation/Favoris_Internet.asp

 

 

La Veille expliquée aux néophytes

Début mars j’ai été sollicitée par Fréquence Écoles, association lyonnaise d’éducation aux médias pour intervenir sur une session de formation sur la recherche d’information. La première partie de cette séance présentait le fonctionnement des moteurs de recherche et l’utilisation des mots-clés pour obtenir des réponses pertinentes. La seconde partie portait sur les outils permettant d’organiser une veille informationnelle.

Le cadre : le public était composé d’éducateurs spécialisés ou de personnes de structures associatives MJC (Maisons des jeunes et de la culture) qui ont besoin de formations pour comprendre les enjeux du numérique, s’approprier les connaissances et faire développer chez les jeunes des compétences numériques solides (et pas seulement les prémunir des dangers du numérique).

L’objectif était donc de redonner de la confiance aux adultes pour mieux comprendre les jeunes mais aussi l’outil Internet. Ils ne se sentent pas à l’aise avec les outils de recherche et sous-estiment leurs capacités à comprendre et utiliser ces moyens numériques. Trop d’idées fausses également : Internet est « hors la loi » (téléchargement illégal, diffamation via les réseaux sociaux…). Mais, le problème n’est pas Internet, mais la façon dont on s’en sert : aller au delà de l’interdiction, s’approprier les outils pour accompagner les jeunes.

Séance :

Première partie assurée par l’équipe de Fréquence Écoles : « Savoir chercher, organiser et traiter des informations sur le net »

  • Comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche
  • Les Web Experts : un jeu sur la recherche d’information
  • Évaluer la pertinence des contenus : travailler sur la fiabilité d’une information, gérer les problèmes de droit

Seconde partie pour laquelle je suis intervenue : « La veille pour les néophytes »

  • Définition de la veille
  • Méthodologie et stratégies de recherche sous Google
  • Créer et organiser sa propre veille dans le cadre d’un usage personnel et professionnel (mise en situation / exercice) : Focus sur les flux RSS, Google Alertes, Diigo, Evernote

 

Les adultes encadrant les jeunes ne savent pas quelles directions prendre pour appréhender Internet et manquent de confiance en eux pour utiliser les outils. Quelques pistes pour orienter l’animation de la session :

  • Apprendre à exploiter le potentiel collaboratif est justement un des moyens d’appropriation : exemple avec les signets de Diigo (collaboration en interne, groupes). Les adultes se sentent moins isolés dans leur compréhension des jeunes et partagent ainsi leur veille et coopèrent avec d’autres éducateurs de la région Rhône-Alpes et de la France entière.
  • Tenter également l’approche personnelle (loisirs, passions) pour les amener par la suite sur un plan professionnel. Exemple d’utilisation d’Evernote et de Diigo.
  • Utiliser des exemples en relation avec leurs domaines respectifs pour l’étape de mise en pratique des outils (cf exercice sous Google)

Bilan : C’était enrichissant de remettre en question ses compétences et les outils jusque là intégrés pour aider les adultes dans la compréhension des étapes de la recherche d’information. Très enrichissant humainement de développer des contacts avec un public autre que des PME et d’aider les éducateurs désireux de s’inscrire dans les accès au numérique.

Pour en savoir plus sur le sujet :

  • Supports des séances de formation de l’association Fréquence Écoles : environnement numérique en termes de services locaux et de services distants, les outils d’organisation et de collaboration en ligne, publier sur Internet…

Séance 3 – 2ème partie – La Veille expliquée aux néophytes