Archives de catégorie : TIC

Base de connaissances en accès libre sur la Veille stratégique

 

Le blogueur, consultant et formateur Christophe Deschamps (Outils Froids) nous propose dans une base de connaissances une sélection de ses meilleurs articles rédigés au fil des ans depuis 2003. C’est un grand cadeau que nous fait Christophe en nous mettant accès à son expertise et à ses articles en veille stratégique (pour certains, visionnaires).

 

Ainsi, je pense particulièrement à deux articles :  celui de 2006 sur la gestion de la réputation numérique et qui en faisait un des premiers articles sur le sujet dans la blogosphère. Et, celui sur l’intérêt qu’il fallait accorder aux flux RSS en 2003.

Voici la nature des documents que nous pouvons trouver dans la base :

  • Présentations (événementiels type salons, conférences..)
  • Articles de recherche (revues scientifiques ou des ouvrages universitaires)
  • Interviews
  • Billets de blogs
  • Articles divers (notamment des articles publiés dans des revues professionnelles (Archimag, Veille mag et livres blancs).

En tout, un accès libre à plus de 75 documents.

Ainsi, pour les étudiants en Sciences de l’Information c’est un accès libre à une vraie mine d’informations. En parallèle suivre le compte Twitter de Christophe : @crid et son Diigo.

Et pour les professionnels du domaine c’est une bonne occasion de relire et de (re)découvrir des articles pour revenir aux sources.

A lire :  « 75 documents à télécharger dans la base de connaissances d’Outils Froids »

Enfin, sauf indication contraire, ces documents sont en licence Creative Commons CC BY-NC-SA 4.0.

Journée d’étude ADBS – « Le moteur de recherche interne, élément clé de l’accès à l’information dans l’entreprise »

Cette journée organisée le mardi 27 novembre de 9h30 à 18h à Lyon vise à faire le point sur la place des moteurs de recherche en entreprise

  •   De quels outils parle-t-on précisément ?
  •   Quelle est leur place au sein du système d’information ?
  •   Pourquoi leur usage dépasse-t-il largement les fonctions de recherche ?
  •   Pourquoi la mobilisation des professionnels de l’information est-elle essentielle   dans la réussite

Elle débutera par une présentation introductive sur l’outil et ses usages, puis alternera retours d’expérience et illustrations de solutions logicielles.

Elle fera appel à des intervenants issus d’horizons professionnels divers : professionnels de l’information, chefs de projets, consultants, décideurs.

Consultez le programme détaillé et les renseignements pratiques sur le site de l’ADBS

La Veille expliquée aux néophytes

Début mars j’ai été sollicitée par Fréquence Écoles, association lyonnaise d’éducation aux médias pour intervenir sur une session de formation sur la recherche d’information. La première partie de cette séance présentait le fonctionnement des moteurs de recherche et l’utilisation des mots-clés pour obtenir des réponses pertinentes. La seconde partie portait sur les outils permettant d’organiser une veille informationnelle.

Le cadre : le public était composé d’éducateurs spécialisés ou de personnes de structures associatives MJC (Maisons des jeunes et de la culture) qui ont besoin de formations pour comprendre les enjeux du numérique, s’approprier les connaissances et faire développer chez les jeunes des compétences numériques solides (et pas seulement les prémunir des dangers du numérique).

L’objectif était donc de redonner de la confiance aux adultes pour mieux comprendre les jeunes mais aussi l’outil Internet. Ils ne se sentent pas à l’aise avec les outils de recherche et sous-estiment leurs capacités à comprendre et utiliser ces moyens numériques. Trop d’idées fausses également : Internet est « hors la loi » (téléchargement illégal, diffamation via les réseaux sociaux…). Mais, le problème n’est pas Internet, mais la façon dont on s’en sert : aller au delà de l’interdiction, s’approprier les outils pour accompagner les jeunes.

Séance :

Première partie assurée par l’équipe de Fréquence Écoles : « Savoir chercher, organiser et traiter des informations sur le net »

  • Comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche
  • Les Web Experts : un jeu sur la recherche d’information
  • Évaluer la pertinence des contenus : travailler sur la fiabilité d’une information, gérer les problèmes de droit

Seconde partie pour laquelle je suis intervenue : « La veille pour les néophytes »

  • Définition de la veille
  • Méthodologie et stratégies de recherche sous Google
  • Créer et organiser sa propre veille dans le cadre d’un usage personnel et professionnel (mise en situation / exercice) : Focus sur les flux RSS, Google Alertes, Diigo, Evernote

 

Les adultes encadrant les jeunes ne savent pas quelles directions prendre pour appréhender Internet et manquent de confiance en eux pour utiliser les outils. Quelques pistes pour orienter l’animation de la session :

  • Apprendre à exploiter le potentiel collaboratif est justement un des moyens d’appropriation : exemple avec les signets de Diigo (collaboration en interne, groupes). Les adultes se sentent moins isolés dans leur compréhension des jeunes et partagent ainsi leur veille et coopèrent avec d’autres éducateurs de la région Rhône-Alpes et de la France entière.
  • Tenter également l’approche personnelle (loisirs, passions) pour les amener par la suite sur un plan professionnel. Exemple d’utilisation d’Evernote et de Diigo.
  • Utiliser des exemples en relation avec leurs domaines respectifs pour l’étape de mise en pratique des outils (cf exercice sous Google)

Bilan : C’était enrichissant de remettre en question ses compétences et les outils jusque là intégrés pour aider les adultes dans la compréhension des étapes de la recherche d’information. Très enrichissant humainement de développer des contacts avec un public autre que des PME et d’aider les éducateurs désireux de s’inscrire dans les accès au numérique.

Pour en savoir plus sur le sujet :

  • Supports des séances de formation de l’association Fréquence Écoles : environnement numérique en termes de services locaux et de services distants, les outils d’organisation et de collaboration en ligne, publier sur Internet…

Séance 3 – 2ème partie – La Veille expliquée aux néophytes

Les Rendez-vous des 5 à 7 de l’ADBS maintenant en vidéo

En effet, l’ADBS met désormais à disposition du public les rendez-vous entièrement filmés des 5 à 7 à retrouver directement sur le site Web de l’association quelques jours après.

Le premier rendez-vous traitait du Web de données, présenté par Emmanuelle Bermès du département Information Bibliographique et Numérique de la BNF.

Plan :
– Qu’est-ce que le Web de données ?
– Etudes de cas : que peut-on faire avec le Web de données ? quelles sont les données disponibles et comment peut-on les utiliser
– Débat

Accès à la vidéo

Le prochain rendez-vous aura lieu début Avril « Maîtriser l’information avec Sharepoint : quelle place pour les professionnels de l’info-doc dans la gouvernance du système ? »

Sérendipité -21/02/10- #2

Monitoring des médias sociaux

Organismes culturels : réseaux sociaux et stratégie marketing

Tempête sur l’intelligence économique Française

Réalité hyper-augmentée: Le touriste du futur est là !

Data Mining et statistique décisionnelle – L’intelligence des données

Dans le même esprit que Twiangulate , Follower Wonk

Documentissime : Ressources juridiques et documents types

L’adresse IP matérialise l’infraction mais n’identifie pas son auteur

Sérendipité -13/02/10- #1

Petite liste des liens les plus intéressants glanés cette semaine via le blogging et twitting. Bonne lecture !

Dossier sur le phénomène des blogs et des jeunes

Le journal en ligne de l’Université Libre de Bruxelles a récemment consacré un dossier sur le phénomène des blogs sur les jeunes intitulé « Djeun’s et blogs ».

Les principaux points évoqués dans ce dossier sont de revenir sur la « belle » époque des blogs de jeunes, ensuite de dresser un état actuel des blogs et enfin comment ils se situent désormais face aux réseaux sociaux.

Vous retrouverez ma participation dans un des articles, « Quand les blogs se font cour de récréation ». Mon propos était d’affirmer que les réseaux sociaux sont dans la droite ligne des blogs, que ceux-ci ne sont pas destinés à mourir en raison des interactions entre les téléphones portables et Internet et du développement toujours croissant du video-blogging et du micro-blogging. Les jeunes sont devenus accros de l’information instantanée qui doit toujours être relayée et l’épanchement personnel des blogs journaux intimes n’est plus d’actualité.

J’en profite pour faire une petite mise au point au sujet de cet l’article. Les premiers balbutiements des blogs de jeunes ont été signalés en 2002 et non en 2005 comme je le dis dans l’article. Je voulais dire qu’ils étaient en pleine croissance en 2005 avec Skyblog pour atteindre un pic en 2007-2008. Voilà c’est réparé 🙂

Plan du dossier :

    Le phénomène Skyblog
    Autant de bloggeurs que de jeunes
    Jeunes, et cible privilégiée de la pub
    Un blog dans la tête
    Les réseaux sociaux vont-ils tuer les blogs?
    Quand les blogs se font cour de récréation

Et pour ceux qui voudraient en savoir sur l’âge d’or des blogs, voici une très bonne rétrospective faite par Christelle Membrey

Des brevets pour les logiciels ?

L’Office Européen des Brevets a mis en ligne début juin une brochure sur le brevet et le logiciel.

Sommaire :

Les brevets relatifs à des inventions mises en oeuvre par ordinateur et leurs avantages pour la société
La pratique à l’OEB : le cadre juridique
Exemples d’inventions brevetables impliquant l’utilisation de logiciels
Le brevet européen : une qualité et une sécurité juridique élevées

Des brevets pour les logiciels

Le « web 2.0 », un atout pour les entreprises

Les nouveaux usages d’internet, fondés sur une forte interaction des usagers, se sont développés à l’origine autour de dimensions privées. Ils intègrent progressivement l’univers professionnel et bien des entreprises pourraient gagner en compétitivité en utilisant les atouts du « web 2.0 ».

– Glossaire
– Interviews de Jean Leroux, directeur organisation et systèmes d’informations du Groupe Aelia et Jacques Froissant, fondateur-dirigeant d’Altaïde

Accès au dossier

Source : DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services), Lette N°47

KPMG s’inquiète d’une menace croissante sur les systèmes d’information

Selon l’édition 2009 de l’étude e-crime Survey conduite par KPMG et AKJ, l’inquiétude va croissant parmi les responsables sécurité. Sur 300 clients de KPMG (dont 78% d’Européens), 79% considèrent que la validation par signature ne procure pas un niveau de sécurité suffisant pour les internautes. 50% s’estiment aussi insuffisamment protégés face aux « malwares ». 62% se plaignent de ne pas disposer de ressources suffisantes (budget, temps, équipements) pour la protection de leur entreprise. Enfin, opinion intéressante, 66% considèrent que le licenciement d’informaticiens compétents en raison de la crise risque d’en jeter un certain nombre dans le camp des cybercriminels….

Toutefois, cette diabolisation des propres salariés de l’entreprise serait passablement injustifiée selon Richard Bejtlich, un des plus hauts responsables sécurité chez General Electric. En compulsant comme lui l’étude annuelle Computer Crime and Security Survey menée conjointement par le Computer Security Institute (CSI) et le FBI (noyauté par des crypto-gauchistes dépressifs, comme chacun sait), on constate que, parmi les plus de 400 responsables sécurité interrogés, ils sont de moins en moins à estimer que le principal danger vient de l’intérieur. Ils étaient déjà 36% de cet avis en 2007, ils sont désormais 51% dans ce cas.

Sur le site de KPMG France : le PDF (40 pages) de l’étude e-crime Survey 2009 est téléchargeable après un enregistrement gratuit.

Source : Le Monde Informatique du 19/05/09