Archives de catégorie : Veille

Escape game sur l’Intelligence Economique

Dans le cadre de l’événement organisé par la HEG pour les 100 ans de la filière Information documentaire un escape game a eu lieu mi-juin à Genève.

 

L’escape Game :

Vous connaissez tous le principe de l’escape game et peut-être en avez-vous déjà expérimenté ? Le jeu plonge ainsi une équipe de participants dans une aventure en immersion, lors de laquelle ils vont devoir collaborer pour trouver la solution aux énigmes et la sortie. Ainsi, j’ai pu avoir l’occasion de jouer a un escape game sur le thème de l’Intelligence Economique à la HEG de Genève mi-juin. L’escape game  a été réalisé par les étudiants de 2èmeannée de bachelor de la filière Information documentaire de la HEG. Le travail de préparation (histoire, scénario) aura duré plusieurs mois.

Intrigue :

Bien évidemment, je ne vous dirai rien car si je vous raconte l’intrigue, l’escape game ne vaudra plus le coup, surtout si la HEG souhaite décliner le jeu à d’autres écoles ou universités qui en feraient la demande. Mais globalement, nous avons eu un aperçu du cycle de l’information tout au long du jeu :

  • Analyse des besoins : secteur sensible de l’histoire dans la problématique de sécurité d’information
  • Collecte d’informations sous différents supports : mobile, tableau blanc, jeu d’échecs et j’en passe…
  • L’analyse de l’information : nous avons eu beaucoup de matière dans l’appropriation des données, et le fait d’être en équipe était positif pour juger tous ensemble et rapidement de la pertinence ou non des indices que nous avions. De plus, l’objectif était d’analyser les nombreux indices laissés dans la pièce pour les recouper à la problématique.
  • Diffusion : on parle ici du recoupement des informations et du partage pour trouver la principale intrigue. Une étudiante du projet était dans la salle pour valider ou non chaque avancée…et aider en cas de pataugeage total !

Ci-dessous quelques photos de l’escape game :

L’Intelligence Economique et le jeu d’échecs, un duo gagnant 🙂

Et on ressort le manuel d’informatique documentaire ^^

 

Photo : HEG Genève / quelques membres de l’équipe projet de l’escape game

Bilan de l’escape game dans le cadre d’un jeu sérieux :

 

  • Appropriation de connaissances sur le cycle de l’information bien représenté tout au long du jeu : idéal pour une classe d’étudiants pour compléter un module sur la problématique des enjeux informationnels.

 

  • Jouer en équipe et travailler sur le collectif : tout le monde agit et a une mission à effectuer. Pris dans une salle de classe, on peut se dire que les étudiants suiveurs seraient plus présents dans le jeu…

 

  • Diversité des outils utilisés : on peut clairement trouver de la bonne matière sur le thème de l’IE et sortir un peu des sentiers battus. Cela fait du bien, ça dynamise et ça dépoussière tout ça !

 

  • Timing : tout dépend si l’intrigue vous inspire ou non. Les meilleurs sont sortis en moins de 45 minutes il me semble.

Encore merci en tous les cas à la HEG et à l’équipe qui a longuement travaillé sur le sujet ! J’espère avoir une interview avec elle en septembre.

Evolution des compétences du veilleur

Petit retour sur l’après-midi consacré à la veille d’information dans le cadre de l’événement organisé par la HEG pour les 100 ans de la filière Information documentaire à Genève, et qui a eu lieu du 18 au 22 juin.

« L’évolution de la veille : quels rôles et compétences à développer pour les professionnels de demain ? »

 

Ainsi, l’après-midi a débuté par la conférence de Véronique Mesguich, consultante et formatrice spécialisée dans le domaine de la veille stratégique, sur l’évolution des compétences des veilleurs.

compétences VEILLE
Photo : Véronique Mesguich / HEG Genève : https://www.hesge.ch/heg/100-id

 

En introduction, elle est revenue sur les 3 paradoxes du numérique afin de poser le décor sur le métier du veilleur d’information.

Paradoxe du numérique : Tendance au cloisonnement et à la transversalité ce qui est paradoxal. Mainmise des GAFA  sur l’accessibilité des données. Tim Berners Lee a d’ailleurs alerté cette année à ce sujet. cf « the Web is under threat. Join us and fight for it »

Paradoxe sur les sources : Démultiplication des sources et en même temps, phénomène de pensée unique. cf les Featured snippet : mise en exergue d’un résultat mis en avant et qui est amorcé comme un bon résultat. Lire à ce sujet le billet d’Abondance : « Google donne plus d’infos sur les Featured Snippets »

Paradoxe sur la mémoire du Web : Beaucoup de contenus éphémères. Quid du droit à l’oubli ? Evolution du web vers le « post texte », le vocal et l’éphémère. Web 4.0 et révolution du « phygital », la fusion du physique et du digital.

Evolution des solutions de veille :

  • Evolution des solutions : orientées vers le social media listening : activité d’écoute des internautes présents sur les médias sociaux (sites de micro-blogging, forums, réseaux sociaux numériques…)
  • Flux RSS : l’icône est de moins en moins visible sur les sites, ce qui n’empêche pas au veilleur de continuer d’utiliser la surveillance via cette précieuse application.
  • Un modèle économique de moins en moins gratuit

Evolution des compétences :

  • Importance du sourcing dans le métier : identifier un corpus de sources pertinentes et le paramétrage manuel de solutions de veille.
  • Nécessaire empathie dans un monde qui prime sur la robotisation.
  • Esprit critique : ne pas foncer sur une solution dite « miracle » d’outil d’automatisation. Penser à l’humain !

Je rajouterai pour ma part que lorsque nous voyons certaines solutions de veille avec un pauvre sourcing représenté dans le package (je pense à Talkwalker utilisé récemment) , et que beaucoup restent sur ce sourcing en ne faisant aucunement preuve d’identifier un corpus de sources plus qualitatives (cela demande du travail c’est certain) on se dit que l’outil (la solution de facilité) a gagné. On s’éloigne grandement des vraies compétences du veilleur et on se rapproche de la « robolution »

La présentation de Véronique Mesguich ne semble pas encore accessible sur le site Web de l’événement. Je la mettrai en lien dès sa diffusion.

Je reviendrai dans un prochain billet sur mon expérience d’escape game consacrée à la veille.

Qu’est-ce que la veille ? : présentation dynamique

Une présentation dynamique pour sensibiliser à la veille d’information

 

veille d'information

 

Réalisée par Anne, documentaliste à Toulouse (@AdelineIsach), cette présentation (trop courte dommage :/) sensibilise aux enjeux de la veille d’information, présente la notion de surveillance de son environnement mais aussi du concept du terme « information ».

La présentation a été réalisée via l’outil de gestion de contenu, genially. Bien qu’elle soit succincte, on peut utiliser cette source par exemple dans le cadre d’une classe inversée pour poser le sujet de manière globale.

Utiliser Twitter pour la veille et la communication

Quels usages pour Twitter ? Comment chercher et veiller l’outil au quotidien ?

Voici un support de formation (toujours aussi complet !) proposé par Alexandre Serres, Enseignant-chercheur en sciences de l’information et de la communication et co-responsable de l’URFIST de Rennes sur l’utilisation de Twitter pour la veille et la communication (Date : Mars 2018)

Twitter

Sommaire :

• Introduction : définition, repères
• Quels usages ?
• Premiers pas sur Twitter
• Gérer, personnaliser son compte
• Rédiger, publier ses tweets
• Gérer son réseau : abonnements et abonnés
• Chercher et veiller sur Twitter
• Ressources

Je vous conseille de suivre les comptes Twitter d’Alexandre Serres et de l’URFIST de Rennes pour trouver de bonnes ressources en Information-Communication. Une fois que vous saurez utiliser l’outil il n’y aura plus qu’à 🙂

La HEG de Genève fête les 100 ans de formation en information documentaire

Pour fêter les 100 ans de formation en information documentaire, la HEG-Genève propose une semaine de conférences, tables rondes, ateliers, visites et autres festivités.

 

HEG Genève - Information documentaire

Le programme qui se déroulera toute la semaine du 18 au 22 juin sera le suivant :

 

  • Lundi 18 juin : Journée historique
  • Mardi 19 juin : « Les défis ID à l’heure du Web » (matinée) / « La bibliothèque 3e lieu : un défi à relever par les bibliothèques publiques » (après-midi)
  • Mercredi 20 juin : « La gouvernance des données au croisement de divers secteurs » (matinée) / « L’évolution de la veille : quels rôles et compétences à développer pour les professionnels de demain ? » (après-midi)
  • Jeudi 21 juin : « Data Professionals Day » (matinée) / « « Outils avancés pour l’accès à l’information » (après-midi)

Ci-joint, le programme en intégralité.

Véronique Mesguich interviendra notamment sur le thème « La veille en 2018 : quels rôles et compétences à développer » pour la demi-journée consacrée à la veille le mercredi. A suivre également un escape game sur l’Intelligence Economique…hâte de voir et tester !

La matinée du jeudi sur la data sera intéressante avec des témoignages de professionnels de la data, notamment Martin Grandjean qui a un blog toujours aussi enrichissant.

JVeille 2018 – 15ème journée franco-suisse : « Quelle veille pour les start-ups ? »

Journée de la Veille - Besançon

La 15ème journée franco-suisse en veille et intelligence économique aura lieu jeudi 14 juin 2018 à Besançon à la COMUE (Communauté d’universités Bourgogne – Franche-Comté) : et s’intitulera « Quelle veille pour les start-ups ? »

 

Ainsi, ce workshop proposera d’apporter aux entrepreneurs et à leurs accompagnateurs des points de repère méthodologiques leur permettant de structurer une démarche de recherche d’informations et de veille, en l’articulant tout au long du processus entrepreneurial, avant mais aussi après la mise en marché. Il sera illustré par des exemples de projets innovants dans des secteurs d’activité variés, en BtoC et BtoB. Il mettra l’accent sur les outils libres et l’exploitation des données digitales. Deux cas proposés par les participants seront traités lors de la journée, permettant aux participants de s’approprier la démarche et de découvrir les méthodes et outils de veille adaptés aux start-ups.

Programme prévisionnel :

9h00  Accueil, café
9h30  Présentation de la journée et mots d’accueil
9h45  Quelle veille pour les start-up : les besoins d’information associés au
processus entrepreneurial, Pascale Brenet
10h30 Préparation de l’atelier de l’après-midi. Frédéric Martinet
10h40 Projet « Métabsorber » : la démarche de recherche d’informations d’un
projet innovant issu de la recherche, Ali Yacin El Ayouch et Youssef Tejda
11h10 Pause
11h30 Quels outils et quels soutiens pour la veille des start-up technologiques à
Neuchâtel ? Sandy Wetzel et Dr. Khalid Zahouily
12h00 Déjeuner
14h15 Quelles prestations pour les start-up clientes de centre Doc ? David Borel
15h00 Retour sur les 2 cas choisis le matin : proposition de mise en place d’une
veille. Frédéric Martinet
16h00 Synthèse et conclusions

Inscrivez-vous ici. Cf le site de la Journée de la Veille.

Renseignements : jveille18@gmail.com

Identifier et formuler un sujet de recherche

 Etapes de recherche d’information. Identifier dans un premier temps le sujet délimité puis dans un second temps reformuler le sujet.

Identification d'un sujet de recherche

Etape 1 : Définir le contexte de la recherche

A quelle situation se rapporte cette recherche ? Pourquoi dois-je faire cette recherche ?

Exemple : Je fais une étude sur la commercialisation des miroirs connectés sur la zone Amérique du Nord.

Etape 2 : Identifier l’objet de la recherche

Sur quoi porte l’information recherchée ? Qu’est-ce qui m’intéresse ? Quelles sont mes connaissances actuelles sur le sujet ?

Exemple : Je recherche de l’information sur le nombre de miroirs connectés vendus en Amérique du Nord.

Etape 3 : Délimiter la recherche

Dans quelles limites linguistiques, géographiques et temporelles se situera la recherche ?

Exemple : Depuis les deux dernières années, au Canada et aux Etats-Unis.

Etape 4 : Préciser le genre de réponse désiré

Quel est le format de la réponse ou le type d’information souhaités ?

Exemple : Je recherche de l’information statistique sous forme de références ou de texte intégral.


Formulation du sujet :

Ensuite, une fois le sujet identifié, sa formulation consiste ensuite à établir un ensemble de mots clés pertinents qui seront soumis au moteur de recherche dans le but d’obtenir une réponse adéquate.

Formulation du sujet

Etapes de la formulation du sujet :

 

  • Dégager les concepts du contexte : Quels mots ou expressions précisent le mieux les concepts de la recherche ? Exemple : Etude sur l’industrie des miroirs connectés au Canada; nombre de miroirs connectés vendus en Amérique du Nord; au Canada. Information statistique sous forme de références ou de texte intégral.

 

  • Traduire les concepts en mots-clés : Quels mots traduisent le plus adéquatement les concepts ? Constituer le vocabulaire du domaine : Thésauri, champ lexical, synonymes.                          Exemple : « miroir(s) connecté(s) », « écran connecté », « objet connecté », « technologie connectée », « industrie domotique »

 

  • Déterminer les équivalences : Quels sont les synonymes et les équivalences ? Exemple : vente, industrie ou marché, market, statistics

 

  • Regrouper les mots-clés et les équivalences : Quels sont les liens entre les différents mots-clés ? Exemple : (miroir connecté ou objet connecté); (vente ou industrie, ou marché); (sales ou market); (statistiques ou statistics).

L’identification et la formulation d’un sujet ou d’une problématique de recherche feront ainsi gagner un temps énorme lors de la prochaine phase de collecte d’information. Cette étape est nécessaire pour s’approprier le sujet et les directions que l’on doit prendre pour traiter le sujet.