La Bibliothèque Numérique Mondiale

© UNESCO

L’UNESCO et 32 institutions partenaires lanceront au Siège de l’UNESCO, le 21 avril, la Bibliothèque numérique mondiale, qui proposera un éventail de matériels culturels provenant de bibliothèques et d’archives du monde entier.

La BNM offrira des fonctions de recherche et de navigation en sept langues (anglais, arabe, chinois, espagnol, français, portugais et russe) et proposera des contenus (cartes, manuscrits, livres rares, films, enregistrements sonores, illustrations et photographies) avec un accès gratuit.

Parmi les trésors qui vont être accessibles en ligne, on trouvera : des os d’oracle (support de la plus vieille écriture chinoise) et des stèles proposées par la Bibliothèque nationale de Chine ; des manuscrits scientifiques arabes provenant de la Bibliothèque nationale et des Archives d’Egypte ; d’anciennes photographies d’Amérique latine fournies par la Bibliothèque nationale brésilienne ; le Hyakumanto darani, un parchemin datant de l’an 764 détenu par la Bibliothèque du Parlement japonais ; des calligraphies arabes, persanes et turcs provenant de la Bibliothèque du Congrès.

Pour en savoir plus : UNESCO, Library of Congress and partners launch World Digital Library

Je ferai plus tard un petit billet sur la navigation au sein de la BNM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.