Archives par mot-clé : entreprise

Exemples de techniques d’animation d’un réseau physique

L’animation d’un event à destination d’entreprises requiert une logistique qui doit être préparée en amont si l’on veut s’assurer une pleine réussite le jour J.

Ainsi, animatrice Ecobiz de 4 réseaux d’entreprises je vous livre ici quelques idées que j’utilise quotidiennement lors de petits-déjeuners.

L’événement du VeilleLAB Rhône-Alpes m’a également permis de constater que même en dehors des réseaux Ecobiz certains automatismes pouvaient être utilisés pour tout type de rendez-vous.
Le contenu des rendez-vous n’est évidemment pas à prendre en compte, la cibles et les thématiques totalement différentes d’une semaine à l’autre…

  • Utilisation de badges

Indispensables ils permettent aux adhérents et membres d’un réseau d’engager la conversation. Il suffit d’ajouter nom, prénom, raison sociale et / site web.
Parfois j’ai également pu voir que le membre du réseau pouvait rajouter un besoin ou une simple question en dessous de son nom. Par exemple « recherche de partenaires dans le secteur du home staging », « besoin de m’entretenir avec un membre spécialisé dans le secteur du bois ».
L’animateur fera ainsi le relais et mettra en relation le demandeur et la personne ressource.

Le rôle de l’animateur est ici crucial, et connaissant bien les parcours professionnels et les besoins des membres du réseau concerné il peut favoriser une prise de contact rapide entre chaque membre.

  • Visibilité de l’animateur

Mettre un cordon, tee-shirt aux couleurs (logo) du réseau pour être visible des membres (et surtout des nouveaux). L’animateur doit être disponible et évoluer parmi les groupes d’adhérents mais il doit également savoir déléguer et trouver à l’intérieur du réseau des relais d’animation et de leadership. Il faut faire participer tout le monde, récompenser un membre actif en identifiant avec chacun ce qu’’il peut apporter au réseau et le rôle qu’’il peut y jouer.

  • Tour de table

Nécessaire pour vaincre la timidité et le manque de confiance des participants. Une brève présentation suffit : identité, entreprise, fonction et besoin d’être présent ce jour là.

  • Agencement de la salle

Prévoir toujours en amont la disposition de la salle par rapport au nombre de participants ( arc de cercle, tables en L, rangées…). On peut prévoir aussi d’agencer des tables rondes si le nombre n’excède pas 10 participants. Cette disposition en petit comité favorise les échanges. Tel choix d’agencement peut également se prêter selon les thématiques concernées.

 

  • Speed business meeting

Utilisé au contraire lors d’événements pouvant accueillir plus de 20 participants. Il permet de pouvoir rencontrer chaque participant lors de mini cercles de 6 à 10 personnes. Idem que le tour de table, le participant a 3 minutes pour se présenter dans les grandes lignes.
A la fin du speed business meeting, on récolte plusieurs dizaines de cartes de visite. Dès la fin de l’événement, annotez-les sans attendre : mots clefs, zone géographique concerné, question.
Pour reprendre contact, c’est quand même plus efficace de se rappeler qui fait quoi !

  • Centraliser les plaquettes / cartes de visite des membres

Ainsi, prévoir une table en avec cartes de visite, plaquettes des participants pour leur donner un espace libre à eux.

  • Questionnaire

A remettre aux participants à la fin des rendez-vous. Favoriser les questions ouvertes et ne pas excéder une page.
Via un questionnaire, les adhérents se sentent davantage concernés par les prochaines évolutions du réseau.

Bien garder en tête que le réseau est fait pour les adhérents mais surtout par eux. Leurs remarques sont essentielles et permettront à l’équipe projet d’évoluer avec eux tout au long du processus d’animation du réseau.

Enfin, n’hésitez pas à rajouter d’autres éléments qui selon vous sont essentiels pour dynamiser un réseau physique.