Enquête sur les usages d’Internet à l’Université de Lyon : "De la documentation…au plagiat"

Voici une enquête récente menée par la société Six Degrés pour le compte de l’Université de Lyon et qui répond à la problématique de savoir quelles sont les habitudes de documentation et de plagiat sur Internet au sein de l’Université de Lyon.

Les objectifs étaient de confronter les comportements déclarés par les étudiants quant à la production de leurs travaux sur lesquels ils sont évalués mais également de connaître les perceptions qu’ont les enseignants des comportements des étudiants. Concernant le panel des sondés, la majorité des étudiants répondants sont en écoles d’ingénieurs.

La partie concernant les habitudes de documentation (choix des sources, usage de la bibliothèque, utilisation des sources) m’a le plus interpellé car il est toujours intéressant de connaître les habitudes documentaires des étudiants en cycle supérieur et de voir si les formations de recherches documentaires apprises en université se reflètent dans leurs travaux scolaires. J’ai été étonnée de constater le manque de diversité des sources utilisées (exemple avec les publications ou revues scientifiques qui ne sont pas assez citées et qui sont pourtant primordiales). De plus, si les avantages de rapidité d’Internet semblent uniformément appréciés par les étudiants et professeurs, la qualité des informations trouvées importe peu et on peut être frappé de voir ce manque d’intérêt pour la pertinence des informations.

Ci- dessous un bref résumé de la partie des habitudes de documentation :

  • Seuls 3 étudiants sur 10 utilisent « souvent » la bibliothèque universitaire.
  • Plus de 4 élèves sur 5 sont formés à la « recherche documentaire » mais pourtant 2 élèves sur 5 ne voient pas l’utilité d’une telle formation à la méthodologie et au bon usage de la recherche documentaire.
  • Près de « 30% » des étudiants utilisent les travaux d’autres élèves comme « source documentaire ».
  • Seul 1 étudiant sur 4 (et seulement 6% des professeurs) pense à citer « la qualité des sources trouvées » comme un avantage d’Internet. En effet, la majorité des réponses penche vers la rapidité d’accès et la diversité des sources trouvées sur Internet.
  • Les sources provenant d’Internet représentent en moyenne 65% de l’ensemble des sources utilisées.

One thought on “Enquête sur les usages d’Internet à l’Université de Lyon : "De la documentation…au plagiat"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.